Archive for octobre, 2008

Cyberchamanisme

jeudi, octobre 30th, 2008

 

Les cyberchamans possèdent un implant électronique derrière l’oreille. Cet implant bombarde d’onde une certaine zone du cerveau gauche, lorsque le chaman le désire. Ce bombardement d’onde provoque la transe et joue le rôle des drogues utilisées par les chamans traditionnalistes. Généralement les cyberchamans exercent en milieu urbain. Ils sont très répandus sur des planètes russophones comme Ziberia, Novgorod ou Margravia. Mais on en trouve également parmi les nomades du nord d’Oulan Oulan ainsi que sur le continent Tounguska de Lovecraft. Guérison, clairvoyance ou combat contre les mauvais esprits, leurs services sont diversifiés.


Cité interdite

samedi, octobre 25th, 2008

Ville mythique de la planète Sahara. Sur la planète Sahara le Cartel a toujours été un problème. Cette organisation criminelle règne sur le traffic de drogue, d’esclave ainsi que sur la chasse et la contrebande de baleines des sables. Le Cartel aurait son quartier générale quelque part dans l’hémisphère nord de la planète dans une ville que personne n’a pu localiser jusqu’à aujourd’hui. On suppose que cette ville serait situé au bord de l’un des lacs ou d’une mers intérieures. Or, ceux ci comme les canyons qui convergent vers eux sont entourés d’une jungle épaisse presque impénétrable, habitée qui plus est par une faune hostile. Ces zones forestières denses et inhosipitalières étant fort peu connues et explorées, cette Cité Interdite pourrait fort bien être plus qu’une légende. Les différentes missions menées par Galacpol pour découvrir son emplacement se sont toutes soldées par des échecs.

Les rares individus qui se ont témoigné l’existence de la ville ont été soit des ôtages du Cartel soit des individus en affaire avec lui. Ces derniers y ont été conduit à bord de voltigeurs de l’organisation, les yeux préalablement bandés. Ils se sont avérés incapables de donner d’indices probant quant à l’emplacement de la ville. 

Charte Oecuménique

mercredi, octobre 22nd, 2008

 

Document fondateur de l’Oecumène. L’homme étant ce qu’il est et la Vieille Terre  ayant été très souvent maltraitée par ses soins, certains politiciens et intellectuels ont très vite pensé qu’il n’était pas pensable de refaire les mêmes erreurs dans nos colonies spatiales. La charte est un texte cours qui a fondé l’Oecumène. Il fut décidé que les mondes qui ne respecteraient pas cette charte seraient en dehors du concert des nations galactiques.  La charte précise un certain nombre de règles en matières de droits de l’homme, de paix et d’écologie. Ainsi le nombre maximal d’habitants que peut avoir une planète de la taille de la Vieille Terre est de trois milliards. L’utilisation des combustibles fossiles a été bannies. Toutes nations galactiques qui veut adhérer à l’Oecumène doit respecter les driots de l’homme et ne pas avoir de velléités bellicistes. Mais la charte a également des articles concernant le respect des minorités, la tolérance religieuse et le respect des cultes. Au niveau économique les états membres s’engagent à corriger les inégalités sociales et à administrer un minimum leur économie pour éviter de donner trop de pouvoirs aux grandes corporations. La plupart des colonies perdues redécouvertes régulièrement sont visités par une commission qui vérifie ces différents points. La planète ensuite doit s’engager à suivre les recommandations de la commissions si elle souhaite adhérer à l’Oecumène. De fait de nombreuses planètes avant d’adhérer de plein droit à l’organisation passe par une longue période de transition où elle bénificie d’un statut  de partenaire privilégié.


Chafoumi

samedi, octobre 18th, 2008

 

Petit rongeur de la planète Germinal. Ce rongeur a depuis le début de la colonisation de la planéte été élevé comme animal de compagnie. Cet animal appartient à la famille des euterpothères qui comprends un grand nombres de petits rongeurs “musiciens”. En effet la caractéristque principale de cette famille est que ses différents membres interprétent des chants mélodieux et complexes.  

Le chafoumi doit sa renomée au fait que l’on s’est rendu compte à la fois des vertus apaisantes et euphorisantes de ce chant. On s’’en est très vite servi pour soigner la déprime ou même la dépression.  Et le chafoumi a très vite été exporté dans toute la galaxie habitée. Aujourd’hui sur Germinal l’élevage de cet animal est une importante ressource économique.


Brontoceros

mercredi, octobre 15th, 2008

 

Sur Iberia les colons espagnols ont souhaité conserver une de leur plus ancienne tradition : la corrida. Devant l’absence de bovin on se rabattit sur le brontoceros. Le brontoceros est un animal énorme aux allures de rhinoceros. Il possède deux petites cornes paralléle sur le dessus du museau. L’animal a une assez mauvaise vue. Et lorsqu’on le lache dans l’arène on lui enlève les oeillères. Là l’animal se déchaine. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les corridas de Ibéria sont beaucoup plus spectaculaire que les corridas terrestres. C’est deux tonnes de muscles qui se précipitent sur le torrero qui est obligé de faire un saut de coté après chaque passe pour éviter que la bête ne l’empale. 

 

Beltane

dimanche, octobre 12th, 2008

 

Ville située dans l’hémisphère nord de la planète Calédonia. Beltane est connue pour la sexualité très libre de ses habitants. Toutefois ils ont tenu à se protéger et n’ont pas fait de leur moeurs sexuelles un atout touristique. Les étrangers ne peuvent venir profiter des faveurs des habitants de Beltane seulement lors de la fête du feu situé au moment du solstice d’été. Inutile de dire que l’on vient de tout le Grand Oecumène pour cette unique journée.


Arts derniers

mercredi, octobre 8th, 2008

 

Ce sont les vestiges artistiques des civilisations préhumaines disparues qui sont appelés ainsi. Un musée leur est consacré dans la ville de Lutèce sur Gaule Chevelue. La plus connue de ces civilisations est la culture des stèles sur Zi-Beria. Des milliers de stèles gravés de caractères que l’on est toujours pas parvenu à déchiffrer ont été découvertes sur cette planète. Certaines d’entre elles sont gravés en plus de superbes motifs.

La planète Durga est aussi un riche creuset de civilisations disparus. Les civilisations de Durga possédaient à leur apogée une technologie semblable à la nôtre et elle semble avoir essaimé sur différentes planètes du secteur des Hyades. Il existe également des vestiges d’une cité possèdant un haut niveau de technologie sur la planète Hodja.


Arthur

dimanche, octobre 5th, 2008

Titre porté par le souverain régnant de la planète Avalon. Avalon est depuis sa création une épine dans le pied de l’Oecuméne. Il n’est pas ininteressant de rappeler les circonstances dans lesquelles ont été fondée cette civilisation. Conrad Thibert était un milliardaire de Gaule Chevelue fasciné par le moyen âge. Il a revendiqué des droits de propriété sur une planète récemment découverte. Il a décidé de reconstituer une civilisation médiévale assez caricaturale. En effet la population d’Avalon se constitue à 90 pour cent de paysans dont le statut est le servage.

L’Arthur est  le souverain. Il ’est entouré d’une noblesse qui possède les terres et les principaux biens. L’Arthur est aussi à la tête d’un ordre de chevalerie la Nouvelle Table Ronde. Les membres de l’ordre sont ses principaux conseillers. L’Arthur se sert de son immense fortune pour organiser des tournois de chevalerie – ou les motojets ont remplacé les bons vieux chevaux de Vieille Terre. La technologie en effet n’est pas bannie sur Avalon mais réservé à l’Arthur et à son entourage et à quelques nobles qui sont particulièrement bien vu par le souverain. La charge d’Arthur est héréditaire. Le premier d’entre eux fut bien évidemment Conrad Thibert. Et aujourd’hui c’est toujours la dynastie des Thibert qui règne sur Avalon. Les Arthurs n’ont fait aucune concession aux règles de l’Oecumène malgré le problème de la forte immigration clandestine avalonienne qui dure depuis au moins deux millénaires. L’Arthur rend la justice et se change souvent en juge, jury et bourreau. Souvent il n’a qu’à trancher de léger différent entre paysans ou des affaires civiles concernant des membres de la noblesse. Mais lors de certaines affaires pénales il éxecute lui même la sentance. L’Arthur est également chef spirituelle de l’église catholique d’Avalon, église traditionnaliste qui n’a que peut de rapport avec le catholicisme tel qu’il est pratiqué dans le Grand Oecumène. A ce titre l’Arthur nomme les évêque, surveille le fonctionnement de chaque diocèse et peut prendre des sanctions contre des évêques ou des prêtres qui n’auraient pas respecté les règles édictées par l’Arthur. Cette église n’est absolument pas reconnue par Vaticanum Secondum.


Airsurf

mercredi, octobre 1st, 2008

Airsurf

Sport extrême très en vogue à travers le Grand Oecumène. L’airsurf se pratique sur une planche antigravité. Les pratiquants de ce sport s’élancent depuis des sommets montagneux et se laissent porter par les courants aériens. Les pieds des surfeurs sont maintenus par des sangles pour éviter tout accident. Les spots les plus connus sont le mont Baigorry sur Euskaria, ainsi que les massifs montagneux des planétes Nouveau Tibet et Shangri – La.