Archive for février, 2009

Nekra Sutra

mercredi, février 18th, 2009

Traité de l’art du meurtre. Cet ouvrage a été longtemps attribué au criminel de la deuxième expansion, Rodrigo Nikodemus. La légende voudrait qu’il l’ait écrit dans une planque sur la planète Nivose. Mais en réalité il lui est postérieur et date probablement de la troisième expansion. Le Nekra Sutra recense plusieurs centaines de manières de tuer avec élégance. Son auteur considère en effet que le meurtre est une forme d’art et que ce qui compte dans un assassinat c’est sa mise en scène. Le Nekra Sutra comprend deux appendices. Le premier se consacre au recensement de d’une bonne centaine de poisons dont les effets sont répertoriés. Le second lui évoque la torture et comme pour le meurtre l’auteur insiste sur la manière de mettre en scène la torture et en faire une oeuvre d’art.

Morphales

mercredi, février 11th, 2009

Peuple de la planète Anubis. L’humanité en essaimant à travers la galaxie s’est diversifiée en culture donnant parfois des résultats pour le moins étrange. Les Morphales qui vivent près de l’équateur d’Anubis en est un bon exemple. Ces hommes et ses femmes se greffent un symbiote et absorbent régulièrement certaines drogues. Cela leur donne la possibilité unique dans la galaxie de pouvoir modifier les traits de leur visage sans aucun maquillage. Ce peuple a été peu étudié. On dit toutefois que de riches citoyens du Grand Oecumène louent leurs services pour des missions qui vont de l’espionnage industriel à l’assassinat pur et simple.

Laguneros

mardi, février 3rd, 2009

Eleveurs de bétail des basses plaines de la planète Méduse. Les basses plaines de Méduses sur le continent Euryale sont un vaste ensemble de prairies humides. Des éleveurs s’y sont installés. Ils y ont fondé des ranchs de plusieurs centaines de kilomètres carrés chacun. Les laguneros sont les cow boys chargés de s’occupper du bétail. Ils n’ont eu aucun mal à trouver des équivalents locaux des bovins et des chevaux. Chevauchant leurs gomphopternes ils surveillent les troupeaux de potamobos qui paissent dans les prairies humides. Les gomphopternes sont de grands ongulés ressemblant à des chevaux dont le museau aurait été prolongé par une courte trompe. Les potamobos sont quant à eux des animaux placides à la large tête et arborant fiérement une paire de cornes. Leurs yeux sont pédonculés.Les laguneros trompent l’ennuis participant à des jeux spécifiques. On lache un jeune potamobos dans un enclos et les laguneros chevauchant leur monture doivent attraper l’animal avec l’aide de leurs seules mains nues. Les laguneros ont une vie qui n’est pas de tout repos. En effet ils doivent veiller à ce que les bêtes ne s’approchent pas trop des canaux et des mares qui constellent les grandes plaines. En effet des reptiles carnivores de grandes tailles, les phyllosaures, y vivent et ce sont les principaux prédateurs naturels des potamobos sauvages. Les laguneros installent souvent des clôtures temporaires le long des bras de rivières, des canaux ou autour des mares pour éviter que leur bétail s’approchent trop près du territoire de leur prédateur.